En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Accepter

Quelle différence entre un clavier et un clavier ergonomique ?

Depuis la révolution numérique, le clavier est vite devenu un élément indispensable pour les personnes qui font du travail de bureau. Cet accessoire d’ordinateur permet à l’utilisateur de réaliser un « semblant de voyage » d’environ 32 km par jour avec ses doigts. Aussi bien dans le traitement de données que dans la saisie digitale, l’opérateur se familiarise avec les touches et l’usage du clavier devient intuitif et spontané. Néanmoins, cette simplicité apparente cache en réalité une activité physique le plus souvent répétitive et un comportement générateur de douleurs musculo-squelettiques.

Le confort et la praticité sont essentiels pour optimiser les conditions de saisie et corriger les postures pénibles ordinairement perçues comme étant sans risque pour la santé. Utiliser un clavier qui facilite une bonne posture est donc fondamental pour pallier l’inconfort et entretenir le bien-être au travail. Fortement concernés par les TMS, les mains, les poignets, les épaules et le cou sont des régions particulièrement vulnérables. Cette situation courante souligne l’importance de l’ergonomie de la saisie au clavier.

Choisir son clavier - les critères de sélection

Au-delà d’une affaire de goût et de préférence, bien choisir son clavier en fonction de son métier est déterminant pour travailler dans des conditions satisfaisantes. Classé suivant le design, la mobilité ou la connectique, ce périphérique de base est essentiel dans la quasi-totalité des tâches informatiques. Certains modèles proposent plusieurs options et dépendent d’une technologie plus avancée, d’autres possèdent des touches supplémentaires que d’autres versions plus basiques n’ont pas. 

Classique, un clavier filaire est équipé d’un câble qu’il suffit de brancher pour que le matériel soit opérationnel. Le fil doit être suffisamment long pour permettre une utilisation optimale. Souvent compact, léger et plus fin, un clavier sans fil est très pratique. Il offre une meilleure commodité en permettant à l’opérateur de changer de ses positions de travail habituelles. N’étant pas limité par la longueur d’un câble, ce modèle connecté est agréable à utiliser et facile à déplacer. Par extension, il sera également question de clavier divisé, gamer, multimédia, avec ou sans pavé numérique, standard ou rétroéclairé.

Articulés autour d’une technologie de pointe innovante, les claviers mécaniques sont dédiés aux gamers mais également aux dactylos. Solides, réactifs mais un peu plus résistants au toucher, ils sont conçus dans un concept qui s’idéalise lors des sessions de travail ou de jeu prolongées.

À l’ère du digital, les claviers traditionnels cèdent petit à petit la place aux nouveaux claviers ergonomiques. Ces modèles contribuent à une position de frappe aussi naturelle que détendue de par leurs touches légèrement incurvées. Ils sont développés dans le but de réduire les tensions ressenties au niveau des membres supérieurs et des cervicales en améliorant systématiquement la posture de la main. La flexion du poignet est largement réduite avec les sensations inconfortables associées à l’usage intensif du clavier.

Le clavier ergonomique et les innovations qu’il va apporter

Manipuler la souris à longueur de journée et faire des saisies de façon répétée fatigue les membres supérieurs. La personne peut ressentir des sensations désagréables d’engourdissement, de fatigue ou encore des douleurs au niveau des doigts et des poignets. C’est un fait, depuis de début de l’informatisation des tâches, les réalités ne cessent de changer avec les besoins. Afin de répondre à cette évolution continue, une nouvelle gamme de claviers plus confortables et faciles à utiliser vient améliorer l’expérience des opérateurs sur écran.

Les claviers dits « ergonomiques » sont des versions optimisées des modèles standards. Ils offrent un plus grand confort d’utilisation et favorisent le bien-être de l’utilisateur qui peut continuer à travailler sereinement. Pensés pour faciliter l’exercice de frappe, ces dispositifs sont conçus dans un design particulier rattaché à la morphologie de la main. Aussi astucieux que pratiques, ils s’adaptent naturellement au positionnement du poignet pour apaiser ces douleurs qui peuvent se répandre jusque dans la région dorsale.

Finement travaillé dans sa structure, un clavier ergonomique va éviter que le poignet se torde et le maintien dans l’alignement des avant-bras. Correctement conçu pour atténuer les douleurs handicapantes au niveau des membres supérieurs, il prévient la raideur aux doigts et les risques d’inflammation des tendons. Son ergonomie  est tout à fait adaptée aux personnels de bureau qui passent de longues heures devant un ordinateur.

En complément de sa fonctionnalité de base, le clavier ergonomique soulage le syndrome du canal carpien qui touche pas moins de 600.000 personnes tous les ans en France. Les personnes qui pianotent habituellement sur leur PC sont les plus exposées à ce problème nerveux. Les travaux manuels répétitifs associés à l’utilisation intensive du clavier peuvent en effet à l’origine de fourmillements, de picotements ou d’une sensation d’engourdissement progressif dans l’extrémité des quatre 1ers  doigts de la main jusque dans les avant-bras.

Principalement conseillé aux personnes qui souffrent de douleurs aux mains, aux bras ou au cou ; le clavier ergonomique favorise une position de saisie neutre et confortable. Son design spécifique va soulager les pressions excessives attribuées à la manipulation continue du clavier.


Bon complément aux bureaux ergonomiques, le bras d’écran offre une expérience de confort idéal entre posture et vision. Flexible et facilement ajustable, il permet de positionner l’écran en tout simplicité et de gagner en espace de travail. Ce dispositif ergonomique est pensé pour relever le champ visuel et assurer un grand confort de lecture. Il permet en effet de définir sans contrainte la bonne distance d’observation de l’écran afin d’éviter les douleurs cervicales, les tensions musculaires mais également la fatigue visuelle.

Ecrans de bureau : adopter facilement les bonnes pratiques

Comment bien s’installer devant un ordinateur ? Comment se protéger les yeux des écrans ? Voici ce que les experts prescrivent : maintenir une position droite avec le dos appuyé contre le dossier, garder les pieds bien à plat sur le sol et les bras tendus vers le clavier, adapter la hauteur du poste de travail et ajuster le siège en fonction de chaque morphologie, cligner des yeux de temps en temps, faire de courtes pauses toutes les heures, varier régulièrement les postures et la distance de vue. La distance œil-écran idéale est d’une longueur de bras à partir de la position assise, pratiquement de l’ordre de 50 à 70 cm. Le regard doit se situer à une distance de vision confortable entre l’horizontale et légèrement vers le bas.

Pensé pour un usage personnalisé, un bras d’écran réglable en hauteur et en distance de vue s’adapte à tous les besoins de son utilisateur. Ce dernier lui permet de varier continuellement sa posture devant l’écran et d’adapter son poste de travail afin de maintenir une expérience optimale. Combiné avec un bureau assis-debout, le bras pour moniteur aide à alterner les positions du corps sans compromettre le confort visuel. L’usager peux ainsi adapter son écran à sa façon de travailler, qu’il soit debout ou assis.

Un écran toujours à la bonne hauteur

Pratique et fonctionnel, le bras d’écran est bénéfique pour la santé. C’est une solution simple d’aménagement de poste de travail dans le respect du corps et de la vision. Il permet de régler avec précision le champ de vision en plaçant le moniteur à la hauteur des yeux pour que la tête reste en position naturelle face à l’écran. Si vous travaillez sur plusieurs écrans, votre bras de moniteur les positionne de façon ergonomique en mode livre ouvert- avec un écran principal au centre. Libre à vous ensuite de les maintenir côte à côte ou de les faire évoluer individuellement.

Utiliser un support de bras pour écran améliore la posture et permet de travailler confortablement. Il soulage la vue et les migraines passagères en diminuant la fatigue oculaire. Dédié aux travailleurs exposés à l’utilisation soutenue d’un écran de visualisation, cet équipement permet de maintenir un confort de lecture en l’orientant dans le bon angle. Ce mode de disposition privilégie la correction visuelle et anticipe les contraintes physiques comme les tensions dans le cou ou les douleurs articulaires en raison d’un écran mal ajusté (trop haut, trop bas, trop latéral).

Une meilleure façon de travailler

Les bras supports PC sont conçus pour améliorer les conditions de travail en positionnant correctement les écrans d’ordinateurs. Ils sont robustes, faciles à mettre en place et agréables d’utilisation. Installer un bras d’écran est conseillé pour éviter le stress et la baisse de performance visuelle mais également pour prévenir les troubles musculo-squelettiques au niveau de la nuque, des épaules et de la région lombaire. En toute simplicité, le support vient disposer le moniteur au niveau des yeux de manière à ce que le corps puisse obtenir une posture neutre. Il invite l’utilisateur à se redresser pour gagner en confort. Plus besoin de se courber ni de s’incliner inutilement ! En retirant l’écran du bureau, il génère de l’espace supplémentaire sur le plan de travail.

Un bras pour moniteur est le moyen le plus ergonomique pour assurer que l’écran soit toujours placé à la bonne hauteur et au bon angle. Ce dispositif encourage l’opérateur à adopter une posture adéquate devant un ordinateur en permettant un contrôle total sur la visualisation. Il peut pivoter à 360° et offre une grande flexibilité afin de faciliter les échanges et les partages entre collègues. Certains modèles sont même conçus pour placer l’écran à la verticale. Les supports ergonomiques pour écrans d’ordinateurs permettent de contrôler le montage et l’installation des écrans. L’opérateur est en mesure de régler graduellement la hauteur, la profondeur ainsi que l’angle d’inclinaison de son écran pour profiter d’un confort naturel dans toutes les positions adoptées.


Utiliser un pupitre est une solution astucieuse à la fois simple et efficace pour optimiser l’agencement de n’importe quel poste de travail. Ce dispositif ergonomique facilement configurable permet de placer les documents papiers devant l’utilisateur. Ceci permet de réduire la fatigue visuelle, les douleurs cervicales et dorsales. Il suffit de l’installer entre l’écran et le clavier pour adopter une posture neutre et profiter d’une lecture agréable. 

Son design légèrement incliné est idéal pour surélever le champ visuel afin que l’opérateur puisse se redresser naturellement et gagner en confort.

Prévention des troubles musculo-squelettiques avec un pupitre

Un bureau mal agencé contraint l’opérateur à travailler dans une série de postures inadaptées. En un temps record, ces mauvaises habitudes de travail se traduisent par l’apparition progressive de nombreux troubles musculo-squelettiques et de mal de dos. 

Nous adoptons inconsciemment différentes positions en consultant les documents ou les petites notes généralement placés sur le côté de l’ordinateur. Ceci occasionnent une rotation importante de la tête, une inclinaison à la fois douloureuse et inconfortable du cou, une sollicitation excessive de la nuque, un cou incliné, les épaules qui tombent, la tête penchée…

Un pupitre ergonomique encourage le travail en alignement. Il vient recentrer tous les documents dans la ligne du regard afin d’éviter les torsions trop brutales au niveau de la nuque à cause des mouvements inutilement répétés. Vous pouvez continuer à travailler sereinement sur votre ordinateur et éviter que votre dos s’incurve tout le temps en consultant les informations transcrites sur papier. 

L’utilisation d’un support de document permet donc de prévenir efficacement les TMS. Ce produit est innovant et agréable d’utilisation. Il aligne les documents papiers avec l’écran de visualisation, à la bonne hauteur et à la bonne distance afin de soulager les douleurs cervicales. La colonne vertébrale conserve ses courbures naturelles et votre position de travail sera beaucoup plus confortable et ergonomique.N

A quoi sert un pupitre

Un bon compromis entre posture et vision avec un pupitre

Un pupitre ergonomique est un accessoire judicieusement pensé pour optimiser la lecture de la documentation sur papier et permettre d’alterner sans contrainte la saisie manuelle et le travail sur PC. Il s’agit d’une alternative très pratique pour réduire l’inconfort et les sollicitations portées sur les yeux. 

Travailler avec un porte-document aligné avantage une meilleure distance de vue et permet dans un même élan de corriger naturellement la posture de l’utilisateur. Ce support va contribuer à la prévention de la fatigue visuelle qui se traduit le plus souvent par des sensations de picotement, les yeux secs ou trop humides, la vision floue ou les maux de tête.

Grâce à cette solution innovante et totalement fonctionnelle, vous allez profiter d’une lecture confortable combinée à des conditions de frappe au clavier agréables. 

Avec un pupitre ergonomique, la documentation est correctement positionnée face à l’utilisateur, dans l’alignement du clavier et de l’écran. Il est question d’un support réglable qui propose un usage personnalisé. D’un simple ajustement sans effort, vous pouvez adapter votre poste de travail et même dégager une surface d’écriture pour prendre des notes. Vous optimisez votre espace de travail en un tournemain tout en diminuant considérablement les allers-retours interminables que fait votre tête pour passer de l’écran aux documents papiers.

N’attendez plus et n’hésitez pas à faire votre demande d’aménagement de votre poste de travail avec ErgoSanté 


Une souris ergonomique appartient à la gamme de matériels informatiques de bureau destinés à améliorer le confort et le bien-être au travail. Une bonne alternative à la version standard, elle prévient et réduit les douleurs articulaires au niveau du poignet ainsi que les inconforts occasionnés par la flexion des os de l’avant bras. Utiliser une souris ergonomique verticale permet de garder la main dans l’alignement du bras de façon naturelle en évitant de nombreuse les positions pénibles. Fonctionnelle et facile à manipuler, elle autorise une navigation fluide et décontractée.

Une souris qui épouse naturellement la forme de la main

Moderne et innovante, la souris ergonomique replace le poignet dans sa position naturelle grâce à sa forme adaptée à l’anatomie des membres supérieurs. L’alignement du poignet avec le bras est conseillé pour éviter les douleurs articulaires et les troubles musculo-squelettiques qui peuvent très vite se répondre jusqu’aux épaules et aux cervicales. Ce dispositif de pointage vient soulager les muscles de la main, du coude ainsi que des avants-bras. Son design simple mais astucieux a été effectivement pensé pour permettre une prise en main beaucoup plus naturelle.

Conçu pour augmenter le confort individuel, ce dispositif à la pointe de l ‘ergonomie  réduit la pression exercée sur la main et le bras en assurant un meilleur soutien. Utiliser régulièrement une souris ergonomique soulage le poignet ainsi que les douleurs préexistantes causées par les mouvements et les efforts répétitifs effectués en cliquant sur la souris. Ces clics interminables à l’apparence inoffensifs peuvent effectivement être à l’origine de troubles musculo-squelettiques au poignet et à l’avant-bras.

Confort d’usage et praticité

Travailler avec une souris ordinaire contraint l’utilisateur à se tordre l’avant-bras ; à la différence de la version ergonomique qui respecte entièrement la forme de la main. Si l’utilisation d’une souris ergonomique demande un certain temps pour que l’opérateur puisse s’adapter, elle suggère un confort jusqu’au bout des doigts. Une fois habituée, la personne se sentira plus détendue.

Une souris ergonomique offre un bon soutien au poignet et à l’avant-bras. Grâce à son design imaginé pour privilégier une position neutre et décontractée, elle réduit les afflictions ressenties au niveau du canal carpien. C’est un accessoire finement étudié pour rendre l’usage prolongé de la souris moins fastidieuse et plus confortable. Dans cette optique, l’utilisateur évite les étirements excessifs et les torsions à l’origine des sensations de pincement et de fourmillement aux doigts, des douleurs de la paume ainsi que des tendinites dans la zone du poignet.

La souris ergonomique améliore l’expérience de clic. Sa structure bien pensée positionne le bras dans une posture verticale naturelle qui libère l’utilisateur des mouvements épuisants et silencieusement douloureux. Ce point rappelle combien il est important de choisir un périphérique ergonomique adapté pour prévenir l’apparition des troubles musculo-squelettiques chroniques et les risques d’incapacité manuelle sur le long terme.

Une souris ergonomique et légère

Le concept de ce matériel informatique met en avant l’ergonomie. Il préserve le poignet, le bras et  l’avant-bras des douleurs dues à des prises en main inadaptées et inconfortables. La souris ergonomique place le membre supérieur dans un angle d’inclinaison précis qui ne comprime pas le nerf médian.

Il convient de privilégier un modèle à la fois ergonomique, léger. Manipuler une souris relativement légère évite l’affliction des tissus du poignet. Cet outil de travail a pour avantage d’être facile et agréable à utiliser. Avec une souris ergonomique, les doigts restent souples et l’utilisateur ressens largement moins de pression articulaire.

Souris semi-verticale, verticale et centrale

Les souris ergonomiques se déclinent en plusieurs formats évolutifs. Le milieu du commerce  informatique regroupe de manière générale trois (3) principales gammes de souris ergonomiques, à savoir, la souris semi-verticale, verticale et centrale.

La souris semi-verticale est articulé autour d’un angle d’inclinaison précis de 25° pour orienter la paume vers l’intérieur du dispositif. Elle ne soumet pas l’avant-bras de l’opérateur à une sollicitation excessive de sorte à limiter les tensions lors de la manipulation de la souris. Quant au modèle vertical, l’angle de préhension est définie à 90° pour permettre une posture neutre de la main. Ses qualités ergonomiques sont confirmées par son design permettant un bon alignement de l’avant-bras, du coude, du bras et des tendons de la main. Ce matériel innovant convient parfaitement aux personnes souffrant de douleurs musculo-squelettique et vulnérables aux risques de tendinite. Pour ce qui est de la souris centrale, ce modèle s’utilise essentiellement avec un clavier. De par sa configuration, ce dispositif propose une nouvelle manière de travailler. Facile à prendre en main, le pointeur central positionne les bras de façon naturelle bien à plat sur le support tout en leur apportant un soutien direct. Elle recentre les épaules, évite que la main reste dans une position statique tout en limitant les gestes inutiles et les mouvements latéraux souvent épuisants.