En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Accepter

Maintenir dans l’emploi et prévenir les TMS

Parce que malgré les progrès de la société, le travail en entreprise génère de plus en plus de troubles de santé, ErgoSanté conçoit et fournit des solutions ergonomiques pour améliorer les conditions de travail en amenant l’innovation au service du plus grand nombre. 88% des maladies professionnelles sont des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS), ErgoSanté met tout en oeuvre pour identifier et comprendre le fléau qui impacte les salariés autant que les entreprises.

88%

des maladies professionnelles
sont des TMS*
(source Santé publique, 2020)

  30%

     des arrêts de travail sont causés
     par un TMS
     (Source AMELI, 2020)

1ère

cause de maladies 
professionnelles indemnisées
(Source AMELI, 2020)

30%

des TMS concernent l’épaule,
22% le coude, 38% la main
/poignet/doigt
(Source AMELI, 2021)

4

paramètres favorisent les
TMS : la posture, la force, 
la répétition, la durée

(Source Ministère du travail)

2X

plus de TMS reconnues pour
les femmes que pour les 

hommes entre 2001 et 2019.
(Source ANACT)

Malgré une réglementation favorable depuis 30 ans, la situation des travailleurs handicapés peine à s’améliorer. La loi handicap de 1987 impose aux entreprises de plus de 20 salariés d’employer des travailleurs handicapés à hauteur de 6% de leurs effectifs. L’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap reste extrêmement difficile.

12 M

de personnes en France
vivent avec un handicap

(Source INSEE, 2020)

         2,7 M

                         de la population en âge de 
                         travailler est reconnue handicapée,
                         soit 6,5 %

                         (Source AGEFIPH, 2021)

80%

des handicaps déclarés sont 

invisibles

(Source CAF, 2018)

      14 %

                des personnes handicapées sont 

               au chômage, 8 % pour le tout public
              (Source AGEFIPH, 2021)

22,8%

des réclamations auprès du Défenseur 

des droits sont liées au handicap, 

source principale de discrimination 

sur le lieu de travail

(Source 2018)

17%

des handicaps ont pour origine
un accident du travail ou une
maladie professionnelle

(Source AGEFIPH)